Quelles expériences d’horreur vivre en réalité virtuelle ?

 

La réalité virtuelle et l’horreur : un cocktail explosif ? Étant donné le potentiel émotionnel de la VR, il y a fort à parier que les jeux d’horreur ont tout à fait leur place dans cette technologie. Vous êtes de ceux dont le cœur s’emballe devant la moindre scène de suspense ? Imaginez alors que vous entriez dans un jeu pour vivre une expérience d’horreur à la première personne...

Des jeux en réalité virtuelle aux films et vidéos, la VR offre des expériences déroutantes et hors du temps. Découvrez aussi comment cette technologie peut être utilisée pour vous aider à surmonter vos peurs et annihiler vos phobies les plus handicapantes.

Sommaire :

Quels sont les meilleurs jeux d’horreur en réalité virtuelle ?

arizona-sunshine-vr.jpg

Arizona Sunshine

Dans notre classement des meilleurs jeux d’horreur en réalité virtuelle, le jeu Arizona Sunshine occupe sans aucun doute la première place du podium. Grâce à la technologie en VR, vous vous retrouvez perdus en plein désert, au pied du Grand Canyon. La chaleur y est étouffante, vous êtes assaillis par des hordes de zombies et cherchez coûte que coûte une trace de vie humaine pour vous en sortir. En tant que survivant, vous allez traverser différents bâtiments tous plus glauques les uns que les autres en tirant sur des morts-vivants affamés. L’objectif est simple et pourtant l’immersion est telle que l’expérience efface la barrière du virtuel. Un conseil : si vous voulez survivre, gardez la tête froide...

A Chair In A Room

Êtes-vous prêts à rentrer dans un univers parmi les plus angoissants pour vivre une expérience d’horreur en réalité virtuelle ? Dans A Chair In A Room, jeu divisé en six chapitres pour vous permettre d’évoluer dans différentes ambiances, vous êtes dans la peau d’un patient amnésique interné dans un hôpital psychiatrique et devez vous rendre à chacun des six étages de l’hôpital pour avancer dans la narration et reconstituer l’histoire du personnage. Présences dans votre dos, musiques angoissantes, rires, jump scares… Ce jeu ne vous ménagera pas mais vous plongera dans un monde glauque et ravira les adeptes des jeux d’horreur en VR. Les codes traditionnels de l’horreur sont ici repris et utilisés avec brio pour faire frissonner les joueurs les plus aguerris : oserez-vous sauter le pas ?

Resident Evil 7

Avec l’expérience d’horreur en réalité virtuelle Resident Evil 7, on s’attaque indéniablement à ce que les jeux de survival horror ont de mieux à offrir. Le jeu fait bien sûr écho à toute la série Resident Evil, et le pari est plus que tenu. Les joueurs les plus téméraires et aguerris incarnent le personnage d’Ethan Winters qui, trois ans après la disparition de sa femme et alors qu’il la croyait morte, reçoit des nouvelles d’elle. Pour la retrouver, il devra se rendre en Louisiane, dans le Manoir Baker. Dans une atmosphère glauquissime où se succèdent des scènes horrifiques et glauques, où l’angoisse s’installe lentement, où les musiques font grandir la peur, vous entrez dans un scénario très abouti et pénétrez dans un univers au réalisme bluffant… Ce jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains : âmes sensibles, s’abstenir !

Quels sont les meilleurs films et vidéos en réalité virtuelle ?

Si les jeux en VR ouvrent un monde de possibilités et permettent à chacun de trouver son bonheur, cette technologie se décline également, sur la même thématique, en films et vidéos. Dans cette course à l’innovation, c’est désormais le cinéma qui expérimente la réalité virtuelle, qui permet davantage d’immersion pour ancrer le spectateur dans une autre dimension. La musique, les effets, l’ambiance ou encore les personnages prennent encore plus corps et trouvent un sens nouveau pour le public, qui n’est plus spectateur mais bien acteur des scènes.

La réalité virtuelle est au service des émotions, elle accroît l’empathie et fait vivre aux curieux comme aux plus aguerris des moments hors du temps. Dans la lignée des jeux d’horreur, les films d’horreur en VR ne sont pas en reste.

Abe VR

Le premier de notre liste, Abe VR, prouve que réalité virtuelle et horreur se conjuguent à la perfection. Le scénario est simple : cette expérience s’inspire d’un court métrage (sorti en 2013) dans lequel un robot, épris d’une femme, la kidnappe pour en faire sa victime. Le spectateur entre dans l’univers puisqu’il se retrouve dans la peau de celle-ci et assiste, impuissant, aux exactions du robot. Quoi que vous fassiez, quelles que soient vos réactions, votre bourreau s’acharne dans une atmosphère glauque et angoissante. Le spectateur oublie le fameux quatrième mur qui met habituellement une distance entre lui et le film pour vivre un moment unique. Frissons garantis…

The Conjuring 2 : le cas Enfield

Au moment de la sortie du film Conjuring 2 : le cas Enfield, les réalisateurs ont souhaité offrir au public un teaser digne des pires scénarios d’horreur, le tout en VR. Pendant les trois minutes que dure la bande annonce du film, le spectateur entre dans un univers sombre, grave et oppressant. La barrière de l’écran est vite oubliée grâce à cette vidéo en réalité virtuelle d’horreur : le spectateur assiste aux différentes scènes et est plongé dans cette atmosphère volontairement glauque où il n’est plus maître de son corps et sent la tension monter.

horror-video-clown-manor.jpg

IT Float - A Cinematic VR Experience

On retrouve le même type d’ambiance dans une toute autre vidéo en réalité virtuelle d’horreur : IT Float - A Cinematic VR Experience. Celle-ci fait entrer le spectateur dans l’univers originellement créé par le maître de l’horreur Stephen King dans son roman It (Ça, en français), depuis porté à l’écran. Là, une fois plongés dans l’univers morbide d’IT Float, nous suivons le personnage principal Georgie Denbrough dans une rue plongée dans la pénombre et assistons au reste des événements, de sa capture par le clown Pennywise jusqu’à une fin ponctuée par une musique angoissante en passant par un périple glaçant dans les égouts. La VR réinvente la format vidéo comme l’horreur en plongeant son public dans des scénarios plus glaçants les uns que les autres.

Réalité virtuelle et phobies : surmontez vos peurs

Associer la réalité virtuelle aux phobies peut sembler être un pari risqué, pourtant depuis quelques années déjà, cette technologie a fait ses preuves. L’une des phobies les plus répandues est sans nul doute celle du vide, qui paralyse bon nombre d’entre nous. La VR apparaît comme une solution convaincante, et le jeu Face Your Fears, qui mêle scénario d’horreur et hauteur, en est la parfaite illustration. Ici, pas question de tétaniser le joueur, l’objectif est au contraire de le placer dans un environnement virtuel ne présentant aucun risque et qui jouera en prime sur l’aspect ludique.

Mais l’approche des phobies au travers de la réalité virtuelle peut prendre une dimension carrément thérapeutique, pour aider des sujets à surmonter leurs peurs irrationnelles. De nombreux professionnels de santé équipent désormais leur cabinet des dernières technologies en VR pour aider leurs patients à identifier les craintes qu’ils ont eux-mêmes générées : à raison de quelques séances, les phobiques se sentent plus en confiance dans un environnement recréé de toutes pièces et donc bien plus sécurisé. Ils apprennent pas à pas à s’approprier l’espace, comprennent qu’ils ne courent aucun risque et surmontent leurs peurs.

Cinéma, vidéos, jeux et même phobies : la VR s’attaque aujourd’hui à tous les sujets et ne laisse rien au hasard. Cette technologie divertit, amuse, terrifie, captive et soigne, preuve que le digital est en mesure d’apporter une réponse adaptée aux besoins numériques pressants de notre siècle.