LES 3 USAGES LES PLUS INATTENDUS DE LA RÉALITÉ VIRTUELLE

 

Chez VirtualTime la réalité virtuelle est un formidable moyen de vivre des expériences de jeux inédites, seul ou à plusieurs.

Mais cette nouvelle technologie a bien d’autres usages plus inattendus…

Shopper en VR, c'est possible !

Faire vos courses de Noël dans la foule parisienne, très peu pour vous ?

Vous trouvez les achats en ligne rébarbatifs ?

Bonne nouvelle : le Rakuten Institute of Technology (RIT) travaille sur un nouveau mode d’achat : le v-shopping.

Vous l’avez deviné, il s’agit de faire son shopping équipé d’une casque de réalité virtuelle et de contrôleurs. Dans un premier temps, l'expérience est limitée aux achats musicaux.

1.JPG

Pourquoi la musique ? 


C'est la catégorie qui se prête le mieux à la réalité virtuelle : le shopper est immergé dans un univers musical, dans lequel il n'a qu'à bouger de manière naturelle. Pour écouter un extrait ou mettre un album dans son panier, il suffit de tendre le bras : aussi simple qu'en magasin physique. 

La réalité virtuelle sauve des vies

La médecine est l'un des domaines qui pourrait le plus bénéficier des avancées de la réalité virtuelle. 

Certains (futurs) médecins peuvent d'ors et déjà s’entraîner aux nouvelles techniques chirurgicales sans patient ni bloc opératoire, mais grâce à un casque de VR. C'est donc un nouveau mode d'apprentissage novateur qui réduit considérablement les risques, tout en contenant les coûts de formation. 

La réalité virtuelle s'invite également dans les laboratoires, grâce à la collaboration du chercheur Viktor Hornak et des experts informatique de Novartis. Le dispositif, en cours de développement et d'amélioration, permettra aux chercheurs d'explorer la structure des protéines. Ils pourront donc collaborer sur la conception de nouveaux médicaments.

Un entretien d'embauche... en VR ? 

Pôle Emploi teste depuis octobre un dispositif en réalité virtuelle, en collaboration avec Carrefour. Celui-ci permet de se balader pendant 45 minutes dans les rayons du magasin, et de tester six métiers de la distribution.

3.jpg

 

Ce jeu qui n'en est pas vraiment un s'inscrit dans la volonté de Pôle Emploi de développer la "méthode de recrutement par simulation" (MRS). Plutôt que de poser des questions théoriques au candidat, celui-ci est directement projeté en situation, ce qui permet de réellement tester ses capacités. 

 

 

En attendant que ces nouveaux usages de la VR soient démocratisés, vous pouvez d'ors et déjà vous entraîner avec le jeu Job Simulator !